Communiqué de presse : La crise au Soudan

Ecrit par admin

mai 15, 2023

Réponse à la crise régionale des réfugiés du Soudan : Éducation sans délai annonce une subvention de 3 millions de dollars É.-U. lors d’une mission de haut niveau au Tchad ; cette annonce porte à plus de 41 millions de dollars le financement total du fonds au Tchad.

« Il est impératif de fournir immédiatement un accès à l’éducation aux enfants et adolescents qui fuient le conflit brutal qui sévit au Soudan et se réfugient vers les pays voisins. Ce filet de sécurité est crucial pour répondre à leurs besoins immédiats, les protéger et préserver leur avenir », a déclaré Yasmine Sherif, Directrice générale d’Éducation sans délai.

15 mai 2023, N’Djamena, Tchad – À la suite des missions de terrain de haut niveau menées cette semaine avec le HCR au Tchad dans les régions frontalières avec le Soudan où 60 000 réfugiés sont arrivés récemment, la Directrice générale d’Éducation sans délai, Yasmine Sherif, a annoncé l’octroi d’une subvention de Première Réponse d’Urgence de 3 millions de dollars É.-U.

Ce financement permettra aux filles et aux garçons réfugiés d’accéder à des environnements d’apprentissage sûrs et protecteurs et soutiendra les communautés d’accueil. Cette nouvelle subvention porte à plus de 41 millions de dollars le total des investissements d’Éducation sans délai pour soutenir l’éducation des enfants vulnérables au Tchad.

Depuis que le conflit a éclaté au Soudan le 15 avril, plus de 200 000 personnes ont traversé les frontières vers l’Égypte, l’Éthiopie, la République centrafricaine, le Sud-Soudan et le Tchad pour fuir les violences. Le HCR estime que ce nombre pourrait atteindre 860 000 personnes en raison de l’escalade du conflit.

Les réfugiés arrivent dans des conditions précaires et ont urgemment besoin d’aide et d’appui en matière d’autonomisation. Près de 70 % des réfugiés préenregistrés sont des enfants. Sans accès à des environnements d’apprentissage sûrs et protecteurs, les filles et les garçons déracinés sont confrontés à des risques plus élevés de mariage d’enfants, de violence sexuelle, d’exploitation, de faim, de recrutement dans des groupes armés et d’attaques.

« Il est impératif de fournir immédiatement un accès à l’éducation aux enfants et adolescents qui fuient vers les pays voisins pour échapper au conflit brutal qui sévit au Soudan. Cela pourrait devenir une crise prolongée et le filet de sécurité que permet l’éducation est crucial pour répondre à leurs besoins immédiats, les protéger et préserver leur avenir », a déclaré Yasmine Sherif, Directrice générale d’Éducation sans délai, le fonds mondial des Nations unies pour l’éducation en situations d’urgence et de crises prolongées.

La nouvelle subvention de Première Réponse d’Urgence d’une durée de 12 mois sera mise en œuvre par le HCR, l’agence des Nations unies pour les réfugiés, et ses partenaires, en étroite coordination avec le Gouvernement. Avant que la nouvelle crise n’éclate, le Tchad accueillait déjà la quatrième plus grande population de réfugiés en Afrique. La politique progressiste du Gouvernement en matière d’inclusion des réfugiés dans le système éducatif national sert d’exemple à toute la région.

“J’invite les partenaires à soutenir le Gouvernement du Tchad pour que les enfants réfugiés Soudanais qui fuient la violence armée jouissent du droit fondamental à l’éducation, qui contribue également à renforcer la protection, la résilience et la cohésion sociale entre les communautés. Ce faisant, nous concrétisons la Stratégie Éducation 2030, qui promeut la pleine inclusion des réfugiés dans le système éducatif tchadien.” a déclaré Mme Guemdje Liliane, Secrétaire d’État à l’Éducation nationale et à la Promotion civique.

Malgré les efforts du Gouvernement, les chocs et les crises successifs qui affectent le pays – notamment les catastrophes climatiques, les déplacements internes à grande échelle, les crises de réfugiés du lac Tchad et de Centrafrique – ont compromis la fourniture des services de base. Les indicateurs de performance de l’éducation au Tchad sont parmi les plus bas de l’Afrique subsaharienne : 56 % des enfants d’âge primaire ne sont pas scolarisés. À travers le pays, le système éducatif est mis à rude épreuve et manque de ressources et de personnel qualifié. Les capacités doivent être renforcées de toute urgence pour répondre aux besoins des enfants nouvellement déracinés et soutenir davantage les communautés d’accueil.

“Lorsque j’ai rendu visite aux réfugiés du Soudan nouvellement arrivés à Koufroun, dans l’est du Tchad, les parents ont clairement exprimé leur désir que leurs enfants retournent à l’école. Les enfants souhaitent également reprendre l’école dès que possible. Avec près de 70% des réfugiés pré-enregistrés qui sont des enfants, nous devons agir maintenant et collectivement pour soutenir le Gouvernement tchadien pour une réponse d’urgence aux besoins éducatifs afin de permettre aux enfants de jouir du droit à l’éducation et de les protéger contre les différents risques, » a déclaré Laura Lo Castro, Représentante du HCR au Tchad.

Cette nouvelle subvention constitue une première contribution d’Éducation sans délai au Plan régional inter-agences de réponse aux besoins des réfugiés de 445 millions de dollars lancé par le HCR et 134 partenaires pour faire face à l’impact de la crise des réfugiés du Soudan en Égypte, en Éthiopie, en République centrafricaine, au Sud-Soudan et au Tchad. Éducation sans délai travaille avec ses partenaires pour mobiliser davantage de soutien pour cet appel.

Au total, les investissements d’Éducation sans délai au Tchad sont venus en aide à plus de 830 000 enfants depuis 2017, en mettant l’accent sur les enfants réfugiés, déplacés internes et les communautés d’accueil, les filles, les enfants handicapés et d’autres enfants vulnérables. Le soutien holistique d’Éducation sans délai a amélioré les infrastructures scolaires, l’alimentation scolaire, le matériel d’apprentissage de qualité, la santé mentale et les services psychosociaux, la formation des enseignants et les approches d’éducation inclusive. Les interventions d’urgence COVID-19 du Fonds ont permis d’atteindre 1,1 million d’enfants supplémentaires en 2020-2021.

Éducation sans délai et ses partenaires stratégiques se sont engagés à soutenir 20 millions d’enfants et d’adolescents touchés par les crises au cours des quatre prochaines années. Pour atteindre cet objectif, Éducation sans délai cherche à mobiliser un minimum de 1,5 milliard de dollars auprès de donateurs gouvernementaux, du secteur privé et de fondations philanthropiques.

###

Note aux éditeurs

Vidéos b-roll et photos disponibles ici

À propos d’Éducation sans délai :

Éducation sans délai est le fonds mondial des Nations unies pour l’éducation dans les situations d’urgence et de crises prolongées. Nous soutenons une éducation de qualité pour les filles et les garçons réfugiés ou déplacés internes et touchés par des crises, pour que nul ne soit laissé pour compte. Éducation sans délai s’appuie sur le système multilatéral pour accroître la vitesse des interventions en situation de crise et établir des liens entre les mesures d’assistance immédiate et les interventions à plus long terme par le biais de programmes pluriannuels. Éducation sans délai travaille en étroite collaboration avec des gouvernements, des donateurs publics et privés, des organismes des Nations unies, des organisations de la société civile et d’autres acteurs de l’action humanitaire et de l’aide au développement pour gagner en efficacité et décloisonner les interventions. Éducation sans délai lance un appel urgent aux donateurs des secteurs public et privé afin de mobiliser les ressources requises pour venir en aide à davantage d’enfants et de jeunes vulnérables.  

Retrouvez ECW sur Twitter : @EduCannotWait, @YasmineSherif1, @KentPage 

Pour de plus amples informations, veuillez consulter : www.educationcannotwait.org

Pour les demandes de presse, veuillez contacter :

Anouk Desgroseilliers, adesgroseilliers@un-ecw.org, +1-917-640-6820

Kent Page, kpage@unicef.org, +1-917-302-1735

Pour toute autre demande, veuillez contacter : info@un-ecw.org

education cannot wait

Vous pouvez aussi aimer …

AFRIQUE LES POINTS FORTS DU PROJET / L’OING NOUVELLE PERSEPECTIVE LANCE AU TCHAD LE PROJET MIGRATIONS MOBILITÉ – FORMATION – EMPLOI SUISSE

AFRIQUE LES POINTS FORTS DU PROJET / L’OING NOUVELLE PERSEPECTIVE LANCE AU TCHAD LE PROJET MIGRATIONS MOBILITÉ – FORMATION – EMPLOI SUISSE

𝙇𝘼 𝙃𝙀𝘼𝙇𝙏𝙃 𝙑𝘼𝙇𝙇𝙀𝙔 𝙃𝙀𝙇𝙑É𝙏𝙄𝙌𝙐𝙀 𝘼𝙐 𝘾𝙀𝙐𝙍 𝘿𝙐 𝙋𝘼𝙍𝙏𝙀𝙉𝘼𝙍𝙄𝘼𝙏 𝙈𝙄𝙂𝙍𝘼𝙏𝙊𝙄𝙍𝙀 𝙀𝙏 𝙇𝘼 𝙈𝙊𝘽𝙄𝙇𝙄𝙏É 𝘿𝙀𝙎 𝙋𝙍𝙊𝙁𝙀𝙎𝙎𝙄𝙊𝙉𝙉𝙀𝙇𝙎 𝘿𝙀 𝙎𝘼𝙉𝙏É 𝙋𝙍𝙊𝙅𝙀𝙏...

S𝐨𝐮𝐭𝐢𝐞𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐫𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐚𝐮 𝐬𝐞𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐩𝐫𝐢𝐯é 𝐭𝐜𝐡𝐚𝐝𝐢𝐞𝐧 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐚 𝐬𝐢𝐠𝐧𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐝𝐮 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐞𝐧𝐚𝐫𝐢𝐚𝐭 𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐄𝐱𝐩𝐫𝐞𝐬𝐬 𝐔𝐧𝐢𝐨𝐧 𝐓𝐜𝐡𝐚𝐝 𝐞𝐭 𝐏𝐫𝐨𝐩𝐚𝐫𝐜𝐨

S𝐨𝐮𝐭𝐢𝐞𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐫𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐚𝐮 𝐬𝐞𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐩𝐫𝐢𝐯é 𝐭𝐜𝐡𝐚𝐝𝐢𝐞𝐧 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐚 𝐬𝐢𝐠𝐧𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐝𝐮 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐞𝐧𝐚𝐫𝐢𝐚𝐭 𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐄𝐱𝐩𝐫𝐞𝐬𝐬 𝐔𝐧𝐢𝐨𝐧 𝐓𝐜𝐡𝐚𝐝 𝐞𝐭 𝐏𝐫𝐨𝐩𝐚𝐫𝐜𝐨

Dans la démarche de soutien de la France au secteur privé tchadien, quelques mois après la signature d’un accord de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *