HAMA : point de presse relative au déroulement de la campagne référendaire et au scrutin

HAMA : point de presse relative au déroulement de la campagne référendaire et du scrutin

Ecrit par MEDD TV INFO

janvier 3, 2024

Le président de la haute autorité des médias et de l’audiovisuel (HAMA ) Abderamane Barka Abdoulaye Doningar a organisé ce mercredi 03 janvier 2023 un point de presse au siege de la HAMA,  pour présenter ses vœux de fin d’année et de faire rétrospectif par rapport « au scrutin, organisé conformément aux recommandations et résolutions du Dialogue National Inclusif et Souverain (DNIS), qui a  été  précédé  d’une campagne  électorale  durant  laquelle des partis politiques  et regroupements  de partis  politiques  ont sillonné  les  23 provinces  du  pays,  pour convaincre les concitoyens à voter, soit pour le «OUI», soit pour le «NON» au projet de Constitution soumis au vote ».

Comme l’a indiqué le président de la HAMA, lors de son point de presse « les Tchadiennes et Tchadiens, appelés aux urnes le 17 décembre 2023, se sont prononcés à l’adoption du projet de Constitution pour un État unitaire fortement décentralisé. La promulgation solennelle de cette Loi fondamentale, le vendredi 29 décembre 2023, par le Président de Transition, Président de la République, Chef de l’État, le Général Mahamat Idriss Déby Itno, en présence des Présidents de Grandes Institutions de la République, consacre la 5ème République, et conclut ainsi un processus référendaire exaltant et passionnant ».

Selon Le président de la HAMA Abderamane Barka Abdoulaye Doningar,  « la haute autorité des médias et de l’audiovisuel autorité administrative chargée de réguler l’information et la communication entre autres, de garantir la liberté de la presse et l’expression pluraliste des opinions, a offert aux médias publics et privés des formations de renforcement de capacités de leurs journalistes pour la réussite de la couverture médiatique de la campagne et du scrutin référendaires ainsi que de prochaines échéances électorales ».

 Et ensuite, « La HAMA a ensuite engagé les partis et regroupements de partis politiques à la compétition, par leur mobilisation, à travers le Cadre National de Concertation de Partis Politiques (CNCP), ainsi que le tirage au sort pour l’ordre de passage de leurs messages enregistrés à l’ONAMA et la diffusion des informations sur leurs activités de campagne ». A-t-il dit.

Le président  Abderamane Barka Abdoulaye Doningar  affirme que « Les organes d’information et les professionnels des médias ont joué un rôle crucial dans l’accès du public aux idées des camps en compétition, aussi bien par la diffusion directe ou la rediffusion de leurs messages officiels que par la couverture de leurs activités électorales, tout en servant de relai aux Communications sur la connaissance du contenu du projet de Constitution ainsi qu’aux appels divers aux citoyens pour le retrait de la carte d’électeur et l’exercice de leur droit de vote. Bref, les médias ont servi de tribunes d’expression pluraliste du droit à l’information, un droit fondamental garanti par les instruments juridiques tant nationaux qu’internationaux ».

En effet pour le Président, La couverture médiatique du processus référendaire aura été un pari gagné pour la Haute Autorité des Médias et de l’Audiovisuel (HAMA), qui a, très tôt, réveillé les esprits en faveur du référendum constitutionnel, par diverses actions et activités.

Chargée de réguler les rapports de communication entre les pouvoirs publics, les organes d’information et le public, y compris en période électorale, la HAMA a édicté et vulgarisé, notamment par le biais de la Commission Nationale pour l’Organisation du Référendum Constitutionnel (CONOREC) et du CNCP, trois décisions encadrant la campagne référendaire  , une décision  portant respect des principes d’équité et/ou d’égalité, de pluralisme et d’équilibre de l’information par les media publics et privés , une autre  portant réglementation du temps d’antenne, du temps de parole et de l’espace rédactionnel dans les media publics pour le référendum constitutionnel et une dernière  portant réglementation du temps d’antenne, du temps de parole et  de  l’espace rédactionnel  dans  les  media  privés pendant  la campagne pour le référendum constitutionnel, à l’attention des acteurs du référendum, et directement aux médias.

Le Président indique que « L’Autorité chargée de réguler l’accès et l’exercice de la profession de journaliste, qui a mis à disposition une charte des media du Tchad en période électorale, a aussi suspendu, après analyse des capacités et risques, Il poursuit que « Les émissions interactives dans tous les media audiovisuels publics et privés, permettant ainsi une couverture   médiatique   apaisée   de   la   campagne référendaire ».

Dans le même contexte , pour s’assurer du respect, par les media, de ces différents textes réglementaires en vue d’un meilleur déroulement de la campagne et du scrutin, la Haute Autorité des Media et de l’Audiovisuel a soumis les organes de presse privés intéressés à des grilles de programme spécifiques et a déployé à la supervision de toute la presse nationale, des missions dans les 23 provinces du pays.

Il rappelle que « pour la sécurité des journalistes durant la période électorale, elle a distribué aux médias publics et privés, des gilets à son effigie.  La HAMA a dû également équiper ses observateurs de téléphones et autres enregistreurs, pour la circonstance, à défaut d’équipements de monitoring adéquats.

Le président Abderamane Barka Abdoulaye Doningar, par ce point de presse, n’a pas manqué , au nom de toute l’équipe de la HAMA, de féliciter les organes de presse « qui ont  assuré, avec  professionnalisme, la  couverture médiatique de la campagne référendaire, en accordant, à toutes les sensibilités engagées dans la compétition, un accès égal et/ou équitable à leurs media respectifs, dans les conditions de programmation exigées, et les professionnels  de  l’information  qui  ont  observé  un comportement éthique tout au long du processus, dans la   collecte,   le   traitement   et   la   diffusion de ’information, jusqu’à  la  proclamation  des  résultats provisoires, par la CONOREC, puis définitifs, par la Cour suprême ».

 Le président de la haute autorité des médias et de l’audiovisuel HAMA Abderamane Barka Abdoulaye Doningar a conclu son point de presse par une présentation des vœux, au nom de toute la HAMA et en son nom propre, pour souhaiter une bonne année 2024 et belle vie, à tous les acteurs de l’information et de la communication ainsi qu’à leurs publics respectifs, durant l’année 2024, qui démarre sous la 5ème République, ainsi que les années suivantes.

MKA

Vous pouvez aussi aimer …

AFRIQUE LES POINTS FORTS DU PROJET / L’OING NOUVELLE PERSEPECTIVE LANCE AU TCHAD LE PROJET MIGRATIONS MOBILITÉ – FORMATION – EMPLOI SUISSE

AFRIQUE LES POINTS FORTS DU PROJET / L’OING NOUVELLE PERSEPECTIVE LANCE AU TCHAD LE PROJET MIGRATIONS MOBILITÉ – FORMATION – EMPLOI SUISSE

𝙇𝘼 𝙃𝙀𝘼𝙇𝙏𝙃 𝙑𝘼𝙇𝙇𝙀𝙔 𝙃𝙀𝙇𝙑É𝙏𝙄𝙌𝙐𝙀 𝘼𝙐 𝘾𝙀𝙐𝙍 𝘿𝙐 𝙋𝘼𝙍𝙏𝙀𝙉𝘼𝙍𝙄𝘼𝙏 𝙈𝙄𝙂𝙍𝘼𝙏𝙊𝙄𝙍𝙀 𝙀𝙏 𝙇𝘼 𝙈𝙊𝘽𝙄𝙇𝙄𝙏É 𝘿𝙀𝙎 𝙋𝙍𝙊𝙁𝙀𝙎𝙎𝙄𝙊𝙉𝙉𝙀𝙇𝙎 𝘿𝙀 𝙎𝘼𝙉𝙏É 𝙋𝙍𝙊𝙅𝙀𝙏...

S𝐨𝐮𝐭𝐢𝐞𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐫𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐚𝐮 𝐬𝐞𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐩𝐫𝐢𝐯é 𝐭𝐜𝐡𝐚𝐝𝐢𝐞𝐧 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐚 𝐬𝐢𝐠𝐧𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐝𝐮 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐞𝐧𝐚𝐫𝐢𝐚𝐭 𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐄𝐱𝐩𝐫𝐞𝐬𝐬 𝐔𝐧𝐢𝐨𝐧 𝐓𝐜𝐡𝐚𝐝 𝐞𝐭 𝐏𝐫𝐨𝐩𝐚𝐫𝐜𝐨

S𝐨𝐮𝐭𝐢𝐞𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐫𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐚𝐮 𝐬𝐞𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐩𝐫𝐢𝐯é 𝐭𝐜𝐡𝐚𝐝𝐢𝐞𝐧 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐚 𝐬𝐢𝐠𝐧𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐝𝐮 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐞𝐧𝐚𝐫𝐢𝐚𝐭 𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐄𝐱𝐩𝐫𝐞𝐬𝐬 𝐔𝐧𝐢𝐨𝐧 𝐓𝐜𝐡𝐚𝐝 𝐞𝐭 𝐏𝐫𝐨𝐩𝐚𝐫𝐜𝐨

Dans la démarche de soutien de la France au secteur privé tchadien, quelques mois après la signature d’un accord de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *