Le réseau des organisations de la société civile du Bassin du Lac-Tchad lance ses activités.

Ecrit par admin

mars 18, 2023

A travers un point de presse animé ce samedi 18 mars 2023 au centre d’Etude pour le développement et la prévention contre l’Extrémisme, le Réseau des organisations de la société civile du Bassin du Lac-Tchad (ROSC), annonce le lancement officiel de ses activités.

Le Réseau à pour objectif entre autres : de prévenir, de sensibiliser et former les jeunes sur les menaces du terrorisme et l’extrémisme violent ; de promouvoir le développement socio-économique participatif, de lutter contre la pauvreté et enfin de favoriser la coopération et la synergie d’action du développement au niveau sous régional et international.

Point de presse réseau du bassin du lac

Le coordonnateur du Réseau des organisations de la société civile du Bassin du Lac-Tchad (ROSC/BLT) M. Younousmi Ali, « notre pays le Tchad présente une situation socio-politique difficile qui doit interpeller chacun de nous en tant que fils du Tchad. Si l’on n’y prend pas garde, la paix et l’unité nationale, seront gravement menacées. D’un côté, il y a des mouvements politico-militaires mécontents et un certain nombre d’acteurs politiques sont exilés. De l’autre, il y a l’insécurité qui se vit presque l’ensemble du territoire national provoquée par des conflits intercommunautaires à l’exemple de celui qui a eu en date du 13 et mars dernier dans la province du Lac-Tchad d’où on dénombre 12 morts et 13 mars, une quarantaine de blessés » a-t-il déclaré dans son discours liminaire.

Selon lui, laisser cette situation perdurer, c’est ouvrir la porte à l’instabilité et compromettre l’avenir de la jeunesse, c’est mettre en péril la vie de citoyens surtout les plus vulnérables dont les femmes, les enfants etc. Dans l’intérêt de la paix et de la stabilité, il appartient à chaque entité sociale, traditionnelle, étatique et non étatique de se mobiliser pour sensibiliser et conscientiser les jeunes à faire preuve de dépassement et de l’amour de la patrie afin de participer aux efforts de redressement national a-t-il ajouté.

 Face à cela, les membres du Réseau des organisations de la société civile du Bassin du Lac-Tchad avaient jugé utile d’apporter leur petite contribution dans la consolidation de la paix pour une cohabitation pacifique durable dans notre pays. Ils demandent au gouvernement de ne ménager aucun effort pour mettre en œuvre les résolutions et le cahier de charge du Dialogue national inclusif et souverain (DNIS) afin d’organiser des élections libres et transparentes a-t-il conclu. Le réseau compte à l’heure actuelle, 57 associations membres dont quatre points focaux dans les provinces du Lac, Kanem, Hadjer Lamis et le Ouaddaï.

Le lancement des activités de ce réseau a été marqué par une conférence de débat sur le thème : «  Engagement de la paix et de la résolution des conflits intercommunautaire au Tchad ».

Achakir Abdelwakil

Point de presse réseau du bassin du lac

Vous pouvez aussi aimer …

AFRIQUE LES POINTS FORTS DU PROJET / L’OING NOUVELLE PERSEPECTIVE LANCE AU TCHAD LE PROJET MIGRATIONS MOBILITÉ – FORMATION – EMPLOI SUISSE

AFRIQUE LES POINTS FORTS DU PROJET / L’OING NOUVELLE PERSEPECTIVE LANCE AU TCHAD LE PROJET MIGRATIONS MOBILITÉ – FORMATION – EMPLOI SUISSE

𝙇𝘼 𝙃𝙀𝘼𝙇𝙏𝙃 𝙑𝘼𝙇𝙇𝙀𝙔 𝙃𝙀𝙇𝙑É𝙏𝙄𝙌𝙐𝙀 𝘼𝙐 𝘾𝙀𝙐𝙍 𝘿𝙐 𝙋𝘼𝙍𝙏𝙀𝙉𝘼𝙍𝙄𝘼𝙏 𝙈𝙄𝙂𝙍𝘼𝙏𝙊𝙄𝙍𝙀 𝙀𝙏 𝙇𝘼 𝙈𝙊𝘽𝙄𝙇𝙄𝙏É 𝘿𝙀𝙎 𝙋𝙍𝙊𝙁𝙀𝙎𝙎𝙄𝙊𝙉𝙉𝙀𝙇𝙎 𝘿𝙀 𝙎𝘼𝙉𝙏É 𝙋𝙍𝙊𝙅𝙀𝙏...

S𝐨𝐮𝐭𝐢𝐞𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐫𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐚𝐮 𝐬𝐞𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐩𝐫𝐢𝐯é 𝐭𝐜𝐡𝐚𝐝𝐢𝐞𝐧 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐚 𝐬𝐢𝐠𝐧𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐝𝐮 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐞𝐧𝐚𝐫𝐢𝐚𝐭 𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐄𝐱𝐩𝐫𝐞𝐬𝐬 𝐔𝐧𝐢𝐨𝐧 𝐓𝐜𝐡𝐚𝐝 𝐞𝐭 𝐏𝐫𝐨𝐩𝐚𝐫𝐜𝐨

S𝐨𝐮𝐭𝐢𝐞𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐫𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐚𝐮 𝐬𝐞𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐩𝐫𝐢𝐯é 𝐭𝐜𝐡𝐚𝐝𝐢𝐞𝐧 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐚 𝐬𝐢𝐠𝐧𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐝𝐮 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐞𝐧𝐚𝐫𝐢𝐚𝐭 𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐄𝐱𝐩𝐫𝐞𝐬𝐬 𝐔𝐧𝐢𝐨𝐧 𝐓𝐜𝐡𝐚𝐝 𝐞𝐭 𝐏𝐫𝐨𝐩𝐚𝐫𝐜𝐨

Dans la démarche de soutien de la France au secteur privé tchadien, quelques mois après la signature d’un accord de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *