Societé : Le constat de la gouverneure de la Tandjilé, Eldjima Abderrahmane.

Ecrit par admin

mars 15, 2023

Ce jour, mercredi 15 mars 2023, la Gouverneure de la province de la Tandjilé, Eldjima Abderrahmane en tournée dans sa province, boucle sa visite de travail avec les differentes structures éducatives et judiciaires de la commune de Laï.

Consciente de la place qu’occupe l’école dans notre société contemporaine, la première autorité de la province de la Tandjilé, Eldjima Abderrahmane est allée s’imprégner des difficultés que rencontre le personnel des lycées littéraires et scientifiques de Laï. En effet, les responsables desdits établissements publics ont saisi l’occasion pour parler de leurs difficultés. Surtout, le proviseur du lycée littéraire, Eric Edinai Dono dépolre qu’il n’y a que deux professeurs de français pour tout le lycée littéraire. Dans le meme contexte, les responsables desdits etablissement ont cité entre autres « l’insuffisance du personnel d’encadrement, le manque des matériels didactiques et informatiques etc. »

Après la visite des deux lycées, littéraires et scientifiques de Laï, le cap est mis sur l’école normale d’instituteurs bilingues. Où, la Gouverneure et son équipe ont été accueillis par les responsables administratifs et du corps professoral de l’école normale d’instituteurs bilingues de Lai. Lors de sa prise de parole, la directrice administrative Bakiné Kagne laisse entendre que « cette institution depuis sa création n’évolue que dans les lieux d’emprunt et cela, sans compter le manque de matériels didactiques et de moyens roulants ».

Dans sa periple, le cortège de la gouverneure s’est arreté au palais de justice de Laï, où le procureur de la République près le tribunal de grande instance, Hisseine Barkaye, lui aussi, n’a pas manqué d’égrener les difficultés relatives au bon fonctionnement de l’appareil judiciaire de la commune de Laï confronté aux problemes d’insécurité et de manque de materiels.

Au regard de ce qui suit, la gouverneur de la Tandjilé Eldjima Abderrahmane déplore la situation et par conséquent, elle demande à ces responsables et les autres chefs de services de dresser la liste des besoins des differentes structures éducatives et judiciaires de la province de la Tandjilé  car, dit-elle, « cela me permettra de faire un plaidoyer auprés de ma hierarchie ».

Koumgué-Gueyeng Dono Emmanuel.

Vous pouvez aussi aimer …

AFRIQUE LES POINTS FORTS DU PROJET / L’OING NOUVELLE PERSEPECTIVE LANCE AU TCHAD LE PROJET MIGRATIONS MOBILITÉ – FORMATION – EMPLOI SUISSE

AFRIQUE LES POINTS FORTS DU PROJET / L’OING NOUVELLE PERSEPECTIVE LANCE AU TCHAD LE PROJET MIGRATIONS MOBILITÉ – FORMATION – EMPLOI SUISSE

𝙇𝘼 𝙃𝙀𝘼𝙇𝙏𝙃 𝙑𝘼𝙇𝙇𝙀𝙔 𝙃𝙀𝙇𝙑É𝙏𝙄𝙌𝙐𝙀 𝘼𝙐 𝘾𝙀𝙐𝙍 𝘿𝙐 𝙋𝘼𝙍𝙏𝙀𝙉𝘼𝙍𝙄𝘼𝙏 𝙈𝙄𝙂𝙍𝘼𝙏𝙊𝙄𝙍𝙀 𝙀𝙏 𝙇𝘼 𝙈𝙊𝘽𝙄𝙇𝙄𝙏É 𝘿𝙀𝙎 𝙋𝙍𝙊𝙁𝙀𝙎𝙎𝙄𝙊𝙉𝙉𝙀𝙇𝙎 𝘿𝙀 𝙎𝘼𝙉𝙏É 𝙋𝙍𝙊𝙅𝙀𝙏...

S𝐨𝐮𝐭𝐢𝐞𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐫𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐚𝐮 𝐬𝐞𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐩𝐫𝐢𝐯é 𝐭𝐜𝐡𝐚𝐝𝐢𝐞𝐧 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐚 𝐬𝐢𝐠𝐧𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐝𝐮 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐞𝐧𝐚𝐫𝐢𝐚𝐭 𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐄𝐱𝐩𝐫𝐞𝐬𝐬 𝐔𝐧𝐢𝐨𝐧 𝐓𝐜𝐡𝐚𝐝 𝐞𝐭 𝐏𝐫𝐨𝐩𝐚𝐫𝐜𝐨

S𝐨𝐮𝐭𝐢𝐞𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐅𝐫𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐚𝐮 𝐬𝐞𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐩𝐫𝐢𝐯é 𝐭𝐜𝐡𝐚𝐝𝐢𝐞𝐧 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐚 𝐬𝐢𝐠𝐧𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞 𝐝𝐮 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐞𝐧𝐚𝐫𝐢𝐚𝐭 𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐄𝐱𝐩𝐫𝐞𝐬𝐬 𝐔𝐧𝐢𝐨𝐧 𝐓𝐜𝐡𝐚𝐝 𝐞𝐭 𝐏𝐫𝐨𝐩𝐚𝐫𝐜𝐨

Dans la démarche de soutien de la France au secteur privé tchadien, quelques mois après la signature d’un accord de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *